UNE BELLE HISTOIRE

La passion culinaire amène toujours de grandes satisfactions et,si elle est doublée du facteur "chance", elle peut conduire cette histoire "atypique".

Jeune retraité de la banque, après 43 ans de services, passionné de cuisine depuis toujours, sur une "blague" entre copains partageant cette même passion culinaire, pour me lancer un défi un ami m'a inscrit à la seconde édition du "Championnat du Monde Amateur de Caillette" se déroulant à St Peray en Ardèche.

La caillette : c'est un mélange de viandes de porc et d'herbes du jardin (vert de côtes de bettes, épinard et parfois salades), aromatisé, qui se faisait au moment de la "tuade" du cochon. Ce produit charcutier est typique des deux départements de Drôme et d'Ardèche qui se disputent la paternité depuis la nuit des temps.

Après de nombreuses recherches locales, écoute des "spécialistes", j'ai donc mis au point ma propre recette (classique, mais avec son dosage personnel entre viandes, herbes et ajustement aromatique) pour participer aux selections, puis aux éliminatoires de ce concours. Selectionné à chaque tour, en octobre 2013 me suis retrouvé en finale de la compétition.

Chaque candidat présentait "sa" caillette avec "son" histoire, les uns, c'est la recette originale de "la grand'mère ardéchoise", les autres la recette "du grand'père dromois", ou, ou .... N'étant pas de la région, je n'avais aucune histoire de famille à raconter. Amusé par cette rivalité sur la parternité de la caillette, j'ai donc décidé d'en prendre le contre-pied et de créer une recette autour de la "réconciliation". Il me fallait donc trouver un produit emblématique de chaque département et arriver à les marier. Ce sera donc, la caille pour la Drôme et la Caillette pour l'Ardèche. De là est né le plat intitulé "Réconciliation" : "Caillette façon ardéchoise en Caille dromoise", bavarois de cotes de bettes et coulis d'épinards

Pour la cohérence de la recette, j'ai réalisé le bavarois exlusivement à partir des légumes mis dans la caillette (épinard et blettes) avec un coulis d'épinards et des petits cubes de gelée provenant de la cuisson de la caillette.

Bien évidemment, pour respecter l'esprit de la compétition, la présentation du plat comportait outre la caille farçie et son accompagnement, une caillette intégrale afin que le jury puisse véritablement "juger".

Avec ce plat qui "magnifiait" la caillette à travers une présentation plutôt typé "gastronomique" (voir la photo), j'ai remporté la finale.

La belle rencontre ensuite avec le charcutier ardéchois Christophe GUEZE, devenu depuis un Ami, lui aussi passionné de produits du terroir, donnera naissance après 6 mois d'essais, de tests pour reproduire cette recette, à un produit commercialisé la "Caillette Championne - la Malissarde (voir photo ci-dessous) par la SAS GUEZE à Vernoux en Ardèche (voir page "Fabriquant").

A la question posée par Christophe Gueze avant de commencer de travailler sur la reproduction de la recette : "quelle exisgence as tu pour ta caillette ?",ma réponse fut simple "C'est un produit d'amateur, elle doit en conserver l'esprit, donc aucun produit chimique dedans !!!" . IMPORTANT (et rare sur des produits commercialisés), cette caillette est donc commercialisée sous vide, sans additif, ni conservateur ni colorant (voir son étiquette au dos et comparez là aux autres ...).

Distribuée depuis Août 2014 dans tout le quart Sud Est sous la marque "GUEZE" et l'appelletion "La Caillette - La Malissarde" (car j'habite Malissard), à travers une cinquantaine de magasins, le produit est maintenant disponible à la vente (voir page "Où la trouver") et cherche de nouveaux distributeurs intéréssés, partout en France.

Désormais, tous les ans, cette caillette contribue (à son modeste niveau) à la réussite du TELETHON dans le village de MALISSARD (26) où elle est vendue pendant le week-end du Téléthon avec l'intégralité du bénéfice reversé au Téléthon. En 2016 et 2017, elle a réussi le "défi des 1000 caillettes" vendues.

Pour en savoir PLUS, cliquez sur les différents ONGLETS en haut de la page d'accueil, sans oublier l'onglet "Plus" qui en ouvrira d'autres ... bonne lecture

Bertrand LANCELEVEE

Caillette "Championne" La Malissarde, pack sous vide, environ 200/250 gr. Allez à la page "Où la trouver ?" pour voir la liste des magasins qui la distribuent

l'assiette présentée au concours "Caillette façon ardéchoise en caille drômoise et son bavarois".